Attribution des formations par régions administratives

En formation professionnelle

Dans le prolongement de la réforme de la formation professionnelle de 1986, le ministère de l’Éducation a revu en profondeur la répartition des programmes de formation professionnelle dans l’ensemble des régions du Québec. La rationalisation de la « carte des enseignements » avait pour objectif la spécialisation de l’offre de service et l’optimisation de l’utilisation du matériel et de l’équipement afin d’augmenter la qualité de la formation. Cette vaste opération s’est soldée par la diminution du nombre de points de service dans les commissions scolaires. De 300 environ en 1980, on n’en dénombre plus que 183 aujourd’hui.

De plus, on favorisait la construction ou la rénovation d’écoles réservées à la formation professionnelle, en y recréant les conditions propres aux milieux de travail.

Le développement régional

L’accessibilité à la formation professionnelle s’inscrit également dans la perspective du développement social et économique d’une région. Une offre de service diversifiée de formation professionnelle et technique permet aux jeunes de poursuivre leur formation dans leur région d’origine et souvent d’y demeurer et de contribuer activement à son développement.